17نوامبر2017

04 مهر 1396 نوشته شده توسط 

Ma patrie?

Propos de la semaine

Shahram Yazdanpanah

Au cours de la semaine dernière, les montréalais étaient si occupés par les informations controversées provenant de l’Assemblée générale des Nations-Unies et les propos menaçants de Donald Trump, que personne ne pouvait entendre Maryam Ketabi, directrice de l’école Dehkhoda. Elle nous a fait savoir que dans son école et deux autres écoles persanophones de Montréal, plus de 200 élèves apprennent leur langue maternelle. Elle nous a annoncé que les afghans devaient également y organiser des cours pour que leurs enfants puissent apprendre la langue de leur patrie d’origine. Maryam Ketabi a également fait savoir que ce nombre était véritablement petit par rapport à la population persanophone de Montréal.
Quand j’ai pu avoir une vue d’ensemble de ces informations et surtout les propos de Donald Trump, là où il évoquait qu’il était le président des Etats-Unis d’Amérique, et rappelait aux dirigeants des autres pays qu’ils devaient penser à leurs électeurs, je me demandais qu’ériger un mur tout autour de nous pourrait être la solution de quel problème.
Le Canada est fier et fort de son multiculturalisme. Ce pays est riche en raison de son internationalisme et en paix en raison du respect à l’égard de tout le monde. Cependant, si l’enfant d’aujourd’hui du Canada originaire de sa patrie, mais qui grandit dans le nouveaux pays, doit décider entre être afghan ou canadien, iranien ou canadien, il serait obligé d’oublier une partie de sa force et sa richesse.
Les quotidiens canadiens au lendemain des propos de Donald Trump, l’ont stigmatisé, mais nous à la revue Hafteh, considérons qu’il faut allumer une bougie. Aujourd’hui apprendre la langue maternelle et se lier à la culture de la patrie d’origine est un pont qui nous rend une patrie cosmopolite. C’est un chemin pour nous empêcher d’être un moi et un toi séparé, c’est une voie pour l’unification et une solution pour les problèmes du monde.
Les écoles d’apprentissage de la langue maternelle inscrivent toujours nos enfants. Ne les privons pas de ce bienfait.


محتوای بیشتر در این بخش: « پرواز با بال دانش وطنم؟ »