21اکتبر2017

29 شهریور 1396 نوشته شده توسط 

Voler sur les ailes du savoir

Propos de la semaine
Shahram Yazdanpanah

Dans notre culture orientale, le savoir et les universitaires revêtent une importance toute particulière. Dans la cour des rois étaient présents des scientifiques de tous les domaines et la don (waqf) scientifique et les donations aux écoles sont une tradition ancienne et populaire dans l’histoire de notre pays d’origine.
En ce moment au sein de notre jeune communauté au Canada, c’était encore une fois les étudiants qui ont frayé le chemin pour arriver à notre nouveau pays vaste. Mais être étudiant venu d’un pays tel que le nôtre n’est pas chose facile. Les premiers jours d’arrivée au Canada et le commencement d’une nouvelle vie est encore plus difficile quand on est étudiant. Nombreux sont les étudiants qui sont seuls, ou qui ont des problèmes financiers. Pour certains d’entre eux, c’est la première expérience de séparation de leur famille. Pour les nombreux étudiants qui expérimente pour la première fois une culture différente de la leur, cette rencontre pourrait être destructrice.
C’est justement là que chacun de nous, en tant que membre actif de la communauté, a la responsabilité de soutenir ces fleurs venues du pays d’origine comme membre de leur propre famille et ne pas épargner leur efforts pour leur succès. L’atelier « d’aide aux nouveaux étudiants de Montréal » était une opportunité pour nous à la revue Hafteh pour connaître leurs besoins. Nos pages intitulées « Pardis » servent d’une infrastructure pour aider ces nouveaux arrivants.

Celui qui contient le joyau de la sagesse
est capable de tout.
Qui peut dénouer les problèmes du monde,
Sinon celui qui s’y met son pied.

Nezami Ganjavi



محتوای بیشتر در این بخش: « آدم پرواز با بال دانش »